Les constellations c’est n’importe quoi.

Si vous avez lu le titre de cet article, vous imaginez bien que ça va chauffer sévère. À moins que vous ne l'ayez lu mais pas compris. Là je vous demanderais bien ce qu'il a de compliqué mais on va encore me dire que je suis désagréable. Pour ceux qui n'ont pas compris, il s'agit donc de parler des constellations, et je m'apprête à dire que c'est n'importe quoi. 
Ça pue le second degré je vous le concède, et si vous en êtes dépourvu accrochez-vous ou revenez demain accompagné.

J'en profite pour m'adresser à ceux qui n'ont pas lu le titre...
Qu'est-ce que c'est que cette histoire ? Vous croyez qu'on met des titres partout pour faire joli ? Faites un effort, c'est comme si vous commandiez un plat au restaurant sans avoir lu de quoi il s'agit... Moi mon copain Remy, un jour il est allé au restaurant, il a commandé la "Spéciale du stagiaire", il s'est retrouvé avec un panini andouillettes il a dégobillé toute la soirée. Non, soyez vigilants.

Alors bon, pourquoi je vous parle des constellations, moi qui ne suis pas du tout du milieu, c'est la question que se posent mes milliers de lecteurs. Eh bien c'est parce qu'il est temps pour moi aujourd'hui, après la perte de mon ami astronaute Frédériche, qu'on appelait comme ça parce qu'il s'appelait comme ça, de non non il n'est pas mort. C'est très malpoli de me couper la parole.

Bon d'accord je vous raconte. En fait je l'ai perdu de vue un jour de vacances où nous cherchions des vis de 16 à tête plate, ne me demandez pas pourquoi. Il faisait très froid ce jour là, ce qui nous fit penser qu'on aurait dû mettre une laine. Perdus au fin fond d'une région que nous ne connaissions pas, nous trouvâmes finalement un Brico Marché. Le vendeur nous dit qu'il n'avait que des vis de 15 mais qu'en mettant une cheville ça irait, sinon il nous recommandait une droguerie à 5 kilomètres de là qui s'appelait, si ma mémoire est bonne, "droguerie J.M.Tartal" ou quelque chose comme ça. Comme ça devenait chiant à l'image de ce récit, et qu'en aucun cas nous n'étions experts en bricolage, Frédériche étant astronaute et moi déjà complètement con à l'époque, nous décidâmes d'écouter ses conseils. Mais, malchanceux que nous étions, Tartal était fermé le lundi. Ce qui était bizarre, et ça je le dis encore aujourd'hui, puisque nous étions mardi. Obligés de retourner chez Brico, sachant qu'entre temps le GPS de mon téléphone ne fonctionnait plus à cause d'un problème de serveur. Impossible de retrouver notre chemin, nous nous perdîmes, nous stressâmes, nous nous énervûtes, nous nous fachâtes et nous engueulâmes et partîmes chacun de notre côté, et je ne l'ai plus jamais revu. Le serveur nous a divisés quelque part de Tartal à Brico. C'est idiot.

Donc cet ami Frédériche, qui n'était astronaute que depuis 4 jours, s'était procuré pour sa thèse un livret des plus complets sur l'univers, aux éditions Atlas. Il m'avait fait part, quelques heures après son diplôme, de sa consternation face au manque d'ouverture d'esprit du jury.
"Métier de cons, disait-il, on ne peut rien remettre en question avec eux, ils sont figés et vivent de leurs acquis !".
Je l'ai laissé se calmer, et quelques jours après nous avons commencé à discuter de ce qui le mettait dans un tel état, et surtout, de ce qu'il souhaitait tant remettre en question. Il m'expliqua qu'on se moquait de nous, que les constellations étaient une hérésie, que nous vivions dans l'erreur depuis des siècles et des siècles, que toutes nos connaissances scientifiques liées aux étoiles ne valaient rien, que les études de Copernic, Galilée et les autres étaient faussées, que tous les horoscopes étaient caduques...
"Wow, wow ! lui dis-je. Même l'horoscope de Télé Star ?!!"
À ce moment, il m'a pris la tête entre ses mains, m'a regardé droit dans les yeux et m'a dit "trouve moi un jambonneau".
Non, ça va, je déconne. C'est un blog humoristique, de temps en temps je lâche une petite vanne même sur les sujets délicats.
En fait il m'a dit : "n'as-tu jamais remarqué que les signes astrologiques n'ont rien à voir avec la forme des étoiles ? Quand tu regardes la constellation du Lion, est-ce que tu vois franchement un lion ? Tu ne vois pas qu'on se fout de ta gueule ? Fais un effort, ton esprit est conditionné depuis tout petit. On ne voit pas les étoiles ce soir c'est dommage. Tiens regarde..."
Là, il s'est mis à me reconstituer la voute céleste sur le mur du salon du gîte. Après m'avoir gratifié d'une lune absolument sublime avec un reste de pâte à pizza de la veille, il entreprit de me faire toutes les étoiles visibles avec des vis de 16 à tête plate, mais nous n'en avions pas.

Vous le savez, je n'ai jamais connu la suite. J'ai donc observé moi-même les astres pendant quelques années et j'ai très vite constaté qu'effectivement, on nous prend bien pour des saucisses. Je suis prêt aujourd'hui à vous donner quelques exemples parmi les associations risibles qui ont été faites entre la forme des constellations et divers animaux ou autres ; sachez aussi que je vais vous livrer quelques vérités assez perturbantes.

1 - La constellation dite "du Lion".

On nous livre des images comme celle de gauche tout au long de notre vie, afin de ne pas laisser part au doute. Mais en observant celle de droite, la constellation étant nue et sans artifice, on se demande bien où est passé le félin. Il se trouve que ce n'est pas du tout un lion. C'est un cintre. Plus précisément, un cintre en fer, ceux qui sont tout fins et qui se tordent.
Observez plutôt :

J'avais d'abord pensé à un caneton, mais la tête est incomplète ; je ne jouerai pas le jeu de la médiocrité comme l'ont fait ceux qui m'ont précédé.

Les premiers dés sont lancés, vous connaissez déjà une vérité et j'en ai quelques autres à partager avec vous. Libre à vous de préférer rester dans l'ignorance, mon intention n'est pas de vous choquer, et je comprends bien que certaines habitudes offrent un confort que tout le monde n'est pas prêt à quitter.
Toutefois je continue pour les plus férus de connaissances.

 2 - La constellation dite "du Sagittaire".

Encore une fois, on nous dupe avec des montages et des mots en latin. Pour la petite histoire, c'est le Belge Jean Raysmond Mélanchond qui en 1280 (lire douze-cent quatre vingt), à la veille de son anniversaire, pointa du doigt cet astre de la main gauche, attrapa un parchemin de la droite et tendit une plume à sa femme on ne sait pas comment, avant de déclarer "Carolus sun matrix relodid, sint non astrum pluribus dixit Günter". Ce qui signifie plus ou moins, "Caroline, j'ai une vision sur cet astre, envoie un message à Günter, salope".
Le mec était fin bourré, il a dicté n'importe quoi à Carolus, et son ami Günter, comme c'était le mec gentil, il a pas voulu faire son rabat-joie et l'académie Allemande des astres dont il était président a dit OK pour un homme/cheval avec un arc.
C'est n'importe quoi ou c'est pas n'importe quoi ?

Donc après plus de sept siècles je vous livre enfin la vérité, et je vous laisse découvrir la constellation du punk qui saute avec les deux bras tendus vers la gauche.
Mes recherches sur Google image en tapant "punk qui saute avec les deux bras tendus vers la gauche" n'ayant rien donné de très convainquant, je laisse un peu de place à votre imagination concernant la position des bras et des jambes :

3 - La constellation dite "du Bélier".

Un bélier, mais oui bien sûr.
On reconnait très bien la célèbre position du Downward facing dog au yoga.
Je devrais même pas avoir à dire ce genre de trucs.

4 - La constellation dite "du Capricorne".

Alors celle-là elle m'énerve tout particulièrement. Donc, un capricorne, c'est un poisson-chèvre. Déjà, normal. Et quand bien même ce ne serait, disons, qu'une chèvre, dans un monde où les chèvres sont triangulaires, les éléphants sont en forme de parallélépipède et les pandas sont carrés, oui pourquoi pas. Mais moi je pense aux pauvres gens qui calquent leur vie, leurs décisions sur ces stupidités ; nous sommes sur terre les enfants, les chèvres ça ne ressemble pas à ça. Non c'est une moule, c'est évident :

5 - Les conséquences des changements à venir.

Une fois le principe assimilé, il faudra que nous pensions aux quelques changements qui découlent de ces découvertes. Je vous épargne la mise à jour des divers supports écrits sur les constellations, va falloir comprendre comment une moule s'est retrouvée tout là bas, on verra ça plus tard.
Je ferai également, plus tard, un dossier complet sur tout ce qui concerne l'astrologie. Je vous imagine impatient mais chaque chose en son temps, c'est un sujet sensible, le monde entier lit son horoscope tous les jours et planifie ses journées en se référant à la rubrique "santé" pour les un, "travail" pour les autres, je sais et j'aime gérer les points sensibles mais je ne suis pas fou.

Je vais juste faire un point sur les Chevaliers du zodiaque. Quelques changements sont à prévoir c'est certain, je propose même qu'on reprenne tout depuis le début parce que là du coup ça va pas du tout. Peu de chevaliers garderont le même blaze, faut revoir l'histoire, les armures et les pouvoirs de chacun. Je laisse à l'auteur le soin de s'occuper de l'histoire et des armures, mais je prends mes responsabilités quant aux pouvoirs, au moins, de ceux parmi les chevaliers d'or que j'ai annoncés dans cet article ; ça ne devrait pas être si compliqué au final :

- le chevalier du Cintre en fer pourrait utiliser son crochet afin d'accrocher divers objet, et il serait capable de se suspendre dans à peu près toutes les armoires présentes dans la pièce ;
- le chevalier du Punk qui saute avec les deux bras tendus vers la gauche pourrait appréhender avec une aptitude déconcertante toutes les attaques aériennes venant vers sa droite. Ce serait plutôt un chevalier de défense en somme, très pratique si vous le placez légèrement tourné pour que son côté droit se trouve face à l'adversaire ;
- le chevalier du Downward facing dog au yoga ferait des prises de yoga ;
- le chevalier de la moule c'est moins évident. Si j'ai des idées je les mettrai dans les commentaires mais ça m'étonnerait.

Nul doute que ces révélations vont déchaîner les passions. Nul doute que je ne vais pas me faire que des amis. Mais les temps sont au changement, et le changement n'a de valeur que s'il est mis en place sur des bases honnêtes. A présent Frédériche si tu me lis, et pendant un certain temps, je vais me calmer en termes d'engagement, et je vais écrire des articles plus légers. J'aime le risque mais faut pas déconner, le feutré c'est bien aussi, j'ai des projets en lien avec la société et je voudrais pas me faire évincer.